L’IMLAM : un concours international de renom

L’ « International Maritime Law Arbitration Moot » est devenu depuis 1999 la référence mondiale des concours d’arbitrage en droit maritime.

Le concours voit s’affronter des équipes du monde entier autour d’une problématique tirée de l’actualité de l’arbitrage, le tout sous le jugement d’arbitres d’acabit international.

Après Singapour, la compétition se déroule à Brisbane en Australie en 2018, avant de revenir en 2019 en Europe.

L’arbitrage : qu’est-ce que c’est ?

L’arbitrage, c’est un mode de résolution alternatif des conflits où les parties à un litige décident de faire trancher celui-ci non pas par un juge classique mais par un arbitre désigné par leurs soins.

C’est une justice privée et c’est le mode de résolution privilégié par les milieux d’affaires et plus particulièrement par le monde maritime. C’est donc le futur des jeunes juristes en droit maritime !

En France, il existe la Chambre Arbitrale Maritime de Paris. mais c’est en Grande-Bretagne que siège la principale chambre arbitrale, la London Maritime Arbitration Association (LMAA), qui concentre l’essentiel du contentieux arbitral maritime du monde.

Des compétiteurs venus de toute la planète !

L’IMLAM attire chaque année les Universités les plus prestigieuses de la planète, toutes mobilisant certains de leurs plus brillants étudiants.

Y participer, c’est s’inscrire dans la longue liste de ces établissements jouissant d’une reconnaissance internationale.

L’AEDMH  défend et promeut le savoir-faire français en droit maritime et veut que ses jeunes juristes voient reconnaître le sérieux de leur formation. Etre présent à une telle compétition, c’est porter la voix du Havre et de son Université à l’international.

Le souhait le plus cher de l’AEDMH est de faire reconnaître la France comme un pays qui a une compétence juridique forte en droit maritime.

L’IMLAM : 2018 dans le viseur !

2017 a marqué la première participation de l’Université du Havre au concours international d’arbitrage IMLAM. Cette année encore, une équipe a été formée au sein de la promotion et elle participera en Juin 2018 aux phases orales !

Le projet, porté par l’AEDMH, est voulu comme le projet de toute une promotion. Tous les étudiants sont invités ày prendre part et y contribuer selon ses volontés et ses disponibilités.

Se rendre en Australie a un vrai coût financier que par souci d’équité et par volonté de laisser à tous l’opportunité de participer à cette aventure, l’AEDMH fait le choix de récolter les sommes nécessaires au financement du voyage.

Ce financement ne pourrait se faire sans la généreuse participation de soutiens privés et publics.

Nos Soutiens en 2018